Trier par
${items.length} lieux
Harelbeke

Domaine provincial De Gavers

Le domaine provincial se trouve autour d’un puits d’extraction de sable, creusé pour l’aménagement de l’E17. Vous pouvez évidemment vous y promener à pied et à vélo, mais le domaine dispose aussi d’un espace destinés aux sports nautiques tels que la voile, le surf et le kayak. Durant les mois d’été, il est possible de s’y baigner – des douches et des cabines sont disponibles. Par ailleurs, il y a beaucoup de choses à voir et à faire pour les amoureux de la nature : des postes d’observation, un site d’apiculture, un arboretum... Le domaine de 173 hectares possède aussi des aires de jeux et des pelouses, une piste pour cavaliers, une réserve naturelle, deux cafétérias, un parc aventure et même un monument classé : le moulin Kouter restauré.
Domaine provincial De Gavers

Diksmuide

Musée de la Tour de l'Yser

Le Musée de la Tour de l’Yser propose, sur 22 étages, de raconter l’histoire de la Guerre, de la Paix, et de l’Emancipation flamande.En 1930, la Tour de l’Yser a été inaugurée solennellement en hommage aux soldats flamands tombés pendant la Première Guerre mondiale. Durant la Seconde Guerre mondiale, la Tour de l’Yser est devenue le symbole de la collaboration. En 1946, la tour a été la cible d’un attentat, détruisant complètement l’édifice. L’édification d’une nouvelle tour a débuté quelques années plus tard. Les restes de l’ancienne tour ont été utilisés pour construire la Porte de la Paix. Aujourd’hui, la tour abrite un musée qui s’articule sur 22 étages et propose de partir à la découverte « de la Guerre, de la Paix, et de l’Emancipation flamande ». Au sommet de la tour de 84 mètres, vous jouissez d'un panorama exceptionnel sur Dixmude et le Westhoek. Le musée de la Tour de l’Yser, le seul musée de la Grande Guerre situé dans la zone du front belge, participe activement aux festivités liées aux commémorations du centenaire de la Première Guerre mondiale.Le concept renouvelé du Musée le long de l’Yser se concentre sur la confrontation belgo-allemande pendant la Première Guerre mondiale et l’émancipation flamande. Le concept du musée focalise sur le message de paix.
Musée de la Tour de l'Yser

Oostende

BEAUFORT - (Forever free) Three Graces

Parc de sculptures Beaufort (FOREVER FREE) THREE GRACES – Michael Ray Charles (Beaufort 2006)L’artiste afro-américain Michael Ray Charles a installé (Forever Free) Three Graces dans le parc Maria Hendrika. Le trio de sculptures fait référence aux trois grâces, symboles de la beauté, de l’abondance et de l’allégresse, mais rappelle en même temps les balles de fusil et le Ku Klux Klan. Michael Ray Charles coule l’apparence stéréotypée de ce mouvement raciste dans une caricature formelle afin de l’affaiblir et de le ridiculiser. Lors de la deuxième édition de Beaufort, son œuvre pouvait être admirée à Zeebruges. La ville d’Ostende l’a ensuite achetée pour l’installer à un emplacement très approprié : près du pont Nelson Mandela, une grande figure de la lutte contre le racisme.Lieu : parc Maria Hendrika, Iependreef, Ostende www.beaufortbeeldenpark.be/fr
BEAUFORT - (Forever free) Three Graces

Oostende

BEAUFORT - Sorry

Parc de sculptures Beaufort SORRY – Guillaume Bijl (Beaufort 2018)Guillaume Bijl copie des morceaux de réalité de manière tragicomique, et nous fait ainsi nous interroger sur notre propre culture. Avec Sorry, il nous fait réfléchir à la culture des monuments. On observe un monument grave et majestueux, où l’artiste a remplacé la personne traditionnellement représentée sur le socle par un chien. Étant donné le sérieux de la mise en scène, l’intervention semble naturelle jusqu’à un certain point, et amène le spectateur à douter : s’agit-il d’un véritable hommage ou d’une œuvre d’art ? Guillaume Bijl s’excuse pour ce faux pas : ‘sorry’, un mot utilisé à tort et à travers. L’œuvre amène aussi à réfléchir à la validité des monuments. Les statues exposées dans l’espace public sont toujours soumises à l’esprit de l’époque, et les actes dits héroïques peuvent être vus sous un autre jour après un certain temps.Lieu : parc Léopold, côté Karel Janssens-laan, Ostende www.beaufortbeeldenpark.be/fr
BEAUFORT - Sorry

Oostende

BEAUFORT - Metatron

Parc de sculptures Beaufort METATRON – Louis De Cordier (Beaufort 2009)Cette sculpture de l’Ostendais Louis De Cordier ressemble à une bouée rejetée sur le rivage. Elle frappe par sa forme spécifique, qui fait référence aux formes mystérieuses qu’utilisaient des artistes de la Renaissance comme Léonard de Vinci. Elle reflète le nombre d’or, synonyme de proportions parfaites. Louis De Cordier tend vers la beauté absolue et intemporelle en créant une forme géométrique parfaite. Mais il ajoute une dimension supplémentaire à son œuvre. Le nom Metatron n’a en effet pas été choisi au hasard. Dans la culture juive, Métatron est l’archange le plus proche de Dieu qui a prédit le déluge en tant que messager. Metatron, la sculpture en plaques de bronze et d’acier, symbolise un message dans une langue universelle censée transcender le temps et l’espace.Lieu : domaine provincial Raversyde, Nieuwpoortsesteenweg 636, Mariakerke (Ostende) www.beaufortbeeldenpark.be/fr
BEAUFORT - Metatron

Oostende

BEAUFORT - Im Gebiss der Zeit

Parc de sculptures Beaufort IM GEBISS DER ZEIT – Norbert Schwontkowski (Beaufort 2006)Le peintre allemand Norbert Schwontkowski a réalisé deux peintures pour l’église Saint-Pierre et Saint-Paul d’Ostende. Il a directement appliqué la peinture sur les vitraux du porche, créés par Michel Martens dans les années 50. Norbert Schwontkowski peint généralement des tableaux sobres. Ici aussi, il ne présente que quelques objets figuratifs sur un fond neutre et peu élaboré, ce qui rend son œuvre très contemplative. La technique de la peinture sur vitre permet à l’artiste de jouer avec l’espace et d’entrer en interaction avec les vitraux. Avec de la peinture de différentes textures à base de pigments broyés à la main, il peint des histoires sur le thème de la vie et de la mort et touche ainsi à l’essence même de l’être humain.Lieu : église Saint-Pierre et Saint-Paul, Sint-Petrus en -Paulusplein, Ostende www.beaufortbeeldenpark.be/fr
BEAUFORT - Im Gebiss der Zeit

Oostduinkerke

BEAUFORT - The Wanderer

Parc de sculptures Beaufort THE WANDERER – Melita Couta (Beaufort 2012)Pour sa statue en bronze, l’artiste gréco-chypriote Melita Couta s’est inspirée d’un personnage mythologique de la Grèce antique. Le faune, ou ‘phaunos’ en grec, est mi-homme mi-bouc et est connu comme le dieu de la forêt. À l’occasion de Beaufort, The Wanderer arborait une corne (d’abondance) en or et avait le regard braqué vers la mer. L’œuvre s’est entre-temps vu attribuer un nouvel emplacement. L’or de la corne fait référence au feu de Saint-Elme, un effet lumineux qui apparaissait sur les mâts des bateaux suite à une décharge électrique. Les gens de la mer y voyaient le signe que leurs prières avaient été entendues. Quand le feu apparaissait, la tempête se calmait. The Wanderer est le patron des pêcheurs et protège contre les fantômes et les esprits de l’eau comme le Nekker criard de Coxyde.Lieu : à l’angle de la Westdiephelling et de l’Albert I Laan, Coxyde-Oostduinkerke www.beaufortbeeldenpark.be/fr
BEAUFORT - The Wanderer

Nieuwpoort

BEAUFORT - Le vent souffle où il veut

Parc de sculptures Beaufort LE VENT SOUFFLE OÙ IL VEUT – Daniel Buren (Beaufort 2009)Le long du chenal portuaire et sur la presqu’île Kromme Hoek, promeneurs et cyclistes profitent de la vue colorée qu’offre l’œuvre de l’artiste français Daniel Buren baptisée Le Vent Souffle Où Il Veut. Cent mâts de pavillon avec autant de girouettes forment l’imposante œuvre d’art, également visible par l’équipage des bateaux qui entrent et sortent du chenal. Le visiteur qui se promène ou qui joue comme un enfant entre les mâts a une toute autre vue de l’œuvre, comme s’il évoluait dans une forêt colorée. Pour les girouettes, Daniel Buren a choisi dix couleurs du spectre RAL, qu’il a fait monter sur les mâts par ordre alphabétique : du bleu foncé au vert prairie en passant par le rouge violacé. L’œuvre permanente est parfaitement mise en valeur au grand air (venteux). Attention : les mois d’hiver, les girouettes sont rentrés pour les protéger du vent et des intempéries.Lieu : en face de la promenade, port de plaisance royal de Nieuport, Krommehoek, Nieuport www.beaufortbeeldenpark.be/fr
BEAUFORT - Le vent souffle où il veut

Koksijde

BEAUFORT - Really shiny things that don't really mean anything

Parc de sculptures Beaufort REALLY SHINY THINGS THAT DON’T REALLY MEAN ANYTHING – Ryan Gander (Beaufort 2018)Une grande balle composée d’une multitude d’objets brillants en acier qui semblent n’avoir aucune fonction. C’est l’œuvre du Britannique Ryan Gander qui trône devant la maison communale de Coxyde. L’artiste ne donne aucune explication claire concernant la signification de la sculpture, d’où le nom de l’installation, mais se plaît à dire que chaque spectateur lui trouvera un sens propre. Ces interprétations donnent selon lui une nouvelle dimension à l’œuvre. En fonction du lieu et du contexte où elle est exposée, l’œuvre change radicalement et a une signification différente pour chacun. Pour Ryan Gander, c’est le propre de l’être humain d’aimer ce qui brille, parce que nous sommes naturellement fascinés par notre propre reflet et par une réalité parallèle.Lieu : Gemeenteplein, Zeelaan 303, Coxyde www.beaufortbeeldenpark.be/fr
BEAUFORT - Really shiny things that don't really mean anything

Knokke-Heist

BEAUFORT - Beach Castle

Parc de sculptures Beaufort BEACH CASTLE – Jean-François Fourtou (Beaufort 2018)La tour de Jean-François Fourtou, construite en cabines de plage, vous accueille à l’entrée de Knokke-Heist. Elle donne l’impression que les cabines ont été projetées en l’air par une tempête et qu’elles se sont accrochées les unes aux autres de manière aléatoire. Rien d’étonnant à ce que les cabines de plage aient attiré l’attention de l’artiste quand on connaît la fascination de ce dernier pour l’architecture. Les cabines ont le même âge que le tourisme belge et étaient à l’origine surtout utilisées par les femmes pour se changer. Les divers types de cabines que l’on trouve sur la Côte belge sont tous intégrés dans Beach Castle. Sur la prestigieuse Maurice Lippensplein, l’œuvre ressemble à un totem qui représente tout le Littoral. La structure peut être vue comme un monument de la culture balnéaire.Lieu : Maurice Lippensplein, 8300 Knokke-Heist www.beaufortbeeldenpark.be/fr
BEAUFORT - Beach Castle

Knokke-Heist

BEAUFORT - Labyrinth and pleasure garden

Parc de sculptures Beaufort Labyrinth And Pleasure Garden – Jan Vercruysse (Beaufort 2009)L’Ostendais Jan Vercruysse (1948-2018) est considéré comme l’un des artistes conceptuels belges les plus influents. Dans son œuvre, il fait souvent référence à la poésie, à l’architecture et au théâtre. Au cours des dix dernières années de sa vie, il a créé des jardins qu’il voyait comme des œuvres d’art. Le Labyrinth And Pleasure Garden ou Jardin du Plaisir est une véritable oasis de paix. Dans l’Ijzerpark, l’artiste a planté 750 hauts ifs délimitant les couloirs d’un labyrinthe et a installé entre autres un bassin en pierre de taille créant une illusion d’optique. Avec sa forme sobre et ses diverses pièces d’eau, le labyrinthe est un lieu de détente surprenant en plein cœur de l’environnement urbain.Lieu : Ijzerpark, 8300 Knokke-Heist www.beaufortbeeldenpark.be/fr
BEAUFORT - Labyrinth and pleasure garden

De Panne

BEAUFORT - Boundaries of Infinity

Parc de sculptures Beaufort BOUNDARIES OF INFINITY – Norbert Francis Attard (Beaufort 2012)Sur la place de la maison communale de La Panne, vous pouvez contempler une pièce d’eau et une sculpture verticale en béton de l’artiste et architecte maltais Norbert Francis Attard. Les proportions des deux éléments sont basées sur la suite de Fibonacci, une suite mathématique qui commence avec 0 et 1 et dont chaque chiffre qui suit est la somme des deux précédents. Cette séquence renvoie aux proportions parfaites du nombre d’or et est très fréquente dans la nature. La célèbre spirale, qui apparaît aussi dans la sculpture, est le symbole de la forme parfaite, de l’infinitude de la nature et de la grandeur de la mer. La commune de La Panne a acheté l’œuvre et l’a intégrée de manière permanente sur la place de la maison communale.Lieu : maison communale de La Panne, Zeelaan 21, La Panne www.beaufortbeeldenpark.be/fr
BEAUFORT - Boundaries of Infinity

De Haan

BEAUFORT - Signal Bell

Parc de sculptures Beaufort SIGNAL BELL – Jason Dodge (Beaufort 2018)L’Américain Jason Dodge a installé une cloche sur le campus du Zeepreventorium, un centre de revalidation accueillant deux cents enfants souffrant d’une maladie chronique. Ce type de cloche est normalement utilisé pour communiquer entre bateaux ou entre la mer et la terre ferme. Ici, la cloche est montée sur le campus avec vue sur la mer. Les enfants peuvent ainsi l’actionner lorsqu’ils veulent communiquer avec les bateaux qui passent. Et grâce au carillonnement, les autres habitants du Coq prennent conscience de la présence de leurs voisins du Zeepreventorium, qu’ils voient rarement.Lieu : zone de plage derrière le Zeepreventorium, Le Coq Attention : cette œuvre (poétique) est installée sur un domaine privé et est destinée à être admirée et écoutée à distance. Prière de ne pas pénétrer sur le domaine du Zeepreventorium. www.beaufortbeeldenpark.be/fr
BEAUFORT - Signal Bell

Blankenberge

BEAUFORT - Baby's

Parc de sculptures Beaufort BABY’S – David Cerny (Beaufort 2006)Humour et clin d’œil à la politique, tels sont les ingrédients de base de l’œuvre du Tchèque David Cerny. Sur le toit et la façade du bâtiment de casino de Blankenberge se trouvent trois bébés que l’artiste a réalisés à l’occasion de la désignation de Prague comme Capitale européenne de la Culture en 2000. Les bébés géants sans visage et à la tête surdimensionnée contemplent la mer depuis le casino. Un code-barres vertical remplace les grosses joues et les grands yeux des bébés, tel un symbole de la déshumanisation de la société. Ce ne sont d’ailleurs pas les seuls bébés de David Cerny dans le monde. À Prague, ville natale de l’artiste, neuf gigantesques bébés escaladent la tour de télévision de Žižkov.Lieu : façade du bâtiment de casino de Blankenberge, Zeedijk 150, Blankenberge www.beaufortbeeldenpark.be/fr
BEAUFORT - Baby's

Knokke-Heist

BEAUFORT - A fisherman's friend

Parc de sculptures Beaufort A FISHERMAN’S FRIEND – Peter Rogiers (Beaufort 2009)Dans A Fisherman’s Friend, un clin d’œil aux célèbres pastilles rafraîchissantes, on reconnaît une figure humaine biscornue, qui semble émerger de l’eau sombre, dégoulinante de vase, de sable et d’algues. La forme monstrueuse semble tout droit sortie d’une des séries B ou des bandes dessinées cultes qui fascinent l’artiste depuis son plus jeune âge. Sa posture penchée et tordue donne une impression de mouvement. Peter Rogiers a assemblé la figure comme un collage de divers matériaux, chacun ayant une texture et un toucher différents, et l’a ensuite travaillée en surfaces d’aluminium brutes et irrégulières.Lieu : Sint-Michielspleintje, 8300 Knokke-Heist www.beaufortbeeldenpark.be/fr
BEAUFORT - A fisherman's friend

De Panne

BEAUFORT - Twin Stations

Parc de sculptures Beaufort TWIN STATIONS - Matt Mullican (Beaufort 2009)Lors de sa première visite en Belgique, l’artiste américain Matt Mullican a développé une véritable fascination pour le Tram du Littoral et surtout pour les 67 kilomètres de voies ferrées qui longent la Côte belge. Twin Stations est une série de quinze plaques en fonte dans lesquelles on peut distinguer les propriétés physiques des lignes de chemin de fer. L’artiste a imaginé un système cosmologique propre afin de mettre de l’ordre dans le chaos. Dans Twin Stations, le visiteur reconnaît des pictogrammes et des plans qui pourraient être utilisés dans les gares et les aéroports. Matt Mullican utilise des symboles simplifiés pour montrer le chemin à travers son système cosmique imaginaire. Son œuvre se trouve depuis 2009 au dépôt des trams de De Lijn à La Panne.www.beaufortbeeldenpark.be/fr
BEAUFORT - Twin Stations

De Panne

BEAUFORT - De Drie Wijsneuzen van De Panne

Parc de sculptures Beaufort DE DRIE WIJSNEUZEN VAN DE PANNE – Harald Thys & Jos de Gruyter (Beaufort 2018)De Drie Wijsneuzen van De Panne dominent le littoral de toute leur hauteur et bravent les éléments. Avec un socle en guise de corps et des visages identiques, les sculptures monolithiques de Jos de Gruyter et Harald Thys s’inscrivent dans une tradition de monuments héroïco-réalistes, à l’instar de la Statue de la Liberté de New York, du Christ Rédempteur de Rio de Janeiro ou encore du Colosse de Rhodes. Les statues servaient à l’origine de balise ou d’indicateur pour les bateaux. Au Littoral, elles font figure d’anges gardiens des navigateurs et de protecteurs symboliques du port ou de la station balnéaire. Au fil du temps, elles sont devenues un pôle d’attraction touristique. Ces « nez » pointent respectivement vers l’Angleterre, la France et l’intérieur de la Belgique, le regard braqué sur l’infini.Lieu : zone de plage à hauteur de la Canadezenplein, La Panne www.beaufortbeeldenpark.be/fr
BEAUFORT - De Drie Wijsneuzen van De Panne

De Panne

BEAUFORT - Monument for Cervus Vitalis #2 (Malus Sylvestris)

Parc de sculptures Beaufort MONUMENT FOR CERVUS VITALIS #2 (MALUS SYLVESTRIS) – Stief DeSmet (Beaufort 2018)Une statue de cerf en bronze grandeur nature trône à hauteur des étangs Markey, au cœur du domaine naturel Garzebekeveld. Elle est de la main de Stief DeSmet, dont l’œuvre se situe souvent à la lisière entre la nature et la culture. Le cerf fragmenté symbolise la propension humaine à vouloir dompter la nature. L’artiste s’est inspiré des statues quelque peu kitsch que l’on trouve dans les petits jardins devant les maisons flamandes, une tradition qui semble vouloir maîtriser la nature. Sa statue de cerf inachevée oppose une résistance au design sobre des parcs. Grâce à la réflexion sur ses parties polies, l’œuvre se fond parfaitement dans l’environnement et fait disparaître la frontière artificielle entre l’homme et l’environnement.Lieu : domaine naturel Garzebekeveld, étangs Markey, Vijverstraat, Adinkerke (La Panne) www.beaufortbeeldenpark.be/fr
BEAUFORT - Monument for Cervus Vitalis #2 (Malus Sylvestris)

De Panne

BEAUFORT - Christophorus

Parc de sculptures Beaufort CHRISTOPHORUS - Gerhard Lentink (Beaufort 2003)Dans les dunes de La Panne se dresse Christophorus, l’œuvre monumentale de l’artiste néerlandais Gerhard Lentink. La sculpture évoque l’histoire du géant légendaire et sa taille est cinq fois supérieure à la grandeur nature. Christophorus, ou Saint-Christophe, est le saint patron des voyageurs. Il aidait les pèlerins à traverser une large rivière dangereuse. Le torse du géant, transformé en siège, fait donc référence à cette légende. Christophorus traverse la capricieuse zone de dunes comme s’il traversait la houle sauvage de la mer. Il est le grand passeur de frontières, dans une zone de transition instable entre terre et mer, entre solide et liquide. Avec le temps, le bois du géant passeur, présent depuis la première édition de Beaufort, se mâtine d’une belle patine grise.Lieu : angle de la Dynastielaan et de l’E. Verhaerenlaan, La Panne www.beaufortbeeldenpark.be/fr
BEAUFORT - Christophorus

Koksijde

BEAUFORT - Acqua Scivolo

Parc de sculptures Beaufort ACQUA SCIVOLO – Anne & Patrick Poirier (Beaufort 2003)Anne et Patrick Poirier, un couple d’artistes français, sont fascinés par le passé, les ruines et les sites historiques et archéologiques. Pour Beaufort, ils se sont inspirés de l’église de l’ancienne Abbaye Notre-Dame des Dunes de Coxyde. De l’abbaye, qui se trouve quelques kilomètres plus loin, il ne reste qu’un complexe de ruines auquel un musée est venu se greffer. En guise de fondement de la construction en acier, le couple a disposé le plan de l’église disparue à la verticale. L’installation constitue à présent une imposante balise le long du littoral.Lieu : Prof. Blanchardlaan, sur la digue à hauteur de Ster Der Zee, Coxyde-Oostduinkerke www.beaufortbeeldenpark.be/fr
BEAUFORT - Acqua Scivolo

Nieuwpoort

BEAUFORT - Men

Parc de sculptures Beaufort MEN – Nina Beier (Beaufort 2018)Avec Men, l’artiste danoise Nina Beier remet la puissance virile en question en soumettant l’œuvre à un jeu de flux et reflux. Les statues équestres comme celles-ci étaient populaires dans la Rome antique et ont fait leur réapparition sous le règne de Louis XIV. Celui-ci trouvait qu’un ordre hiérarchique d’hommes à cheval était la manière idéale pour faire montre de sa puissance. Nina Beier a réuni des statues qui n’étaient plus exposées dans l’espace public et les a installées en formation en bordure de mer. Dans cet environnement inhabituel, l’élément de prestige cède la place au drame, et les statues donnent l’impression qu’un moment d’une bataille oubliée à la mer a été coulé dans le bronze. Un rituel quotidien de disparition et de réapparition, jusqu’à ce que les statues sombrent peu à peu dans l’anonymat.Lieu : brise-lames à hauteur de la Lefebvrestraat, Nieuport www.beaufortbeeldenpark.be/fr
BEAUFORT - Men

Nieuwpoort

BEAUFORT - Op zoek naar Utopia

Parc de sculptures Beaufort OP ZOEK NAAR UTOPIA – Jan Fabre (Beaufort 2003)Pour la première édition de Beaufort, cette tortue géante de Jan Fabre se trouvait sur la digue de Nieuport, où elle devait braver le vent et le sable. Après une restauration minutieuse et l’application d’une nouvelle couche de feuilles d’or, la statue a été déménagée sur la place devant le centre Ysara. L’artiste s’est représenté lui-même sur le dos de la tortue marine en bronze. Le regard plongé dans le lointain, tel un cavalier, Jan Fabre est « à la recherche d’Utopia ». Pour lui, c’est ce que l’être humain n’a de cesse de chercher tout au long de sa vie : Utopia. L’effigie de Fabre veut traverser la mer sur le dos de la tortue géante. Sur la Fabreplein rénovée en 2018, la tortue est ceinte d’un rideau d’eau.Lieu : place devant le centre Ysara, Dienstweg Havengeul 14, Nieuport www.beaufortbeeldenpark.be/fr
BEAUFORT - Op zoek naar Utopia

Westende

BEAUFORT - Caterpillar & Flatbed Trailer

Parc de sculptures Beaufort CATERPILLAR + FLATBED TRAILER – Wim Delvoye (Beaufort 2003)Le Caterpillar de Wim Delvoye trône sur la digue de Middelkerke depuis 2003. L’exemplaire qui s’y trouve à présent n’est toutefois pas l’original. L’œuvre initiale a en effet déménagé en 2003 sur le site de Ground Zero à New York. Le Caterpillar actuel est là depuis 2004 et a reçu une extension spectaculaire en mai 2019 avec la semi-remorque plateau Flatbed Trailer. Ensemble, ces deux éléments forment une nouvelle œuvre imposante de 21 mètres de long. Caterpillar + Flatbed Trailer appartient à la série Caterpillars de 2002 de Wim Delvoye. Avec cette collection de machines de construction remarquables, l’artiste fusionne le passé et le présent. Dans cette œuvre, le tracteur à chenille symbolise l’ère moderne et les décors d’une église gothique évoquent le Moyen-Âge.Lieu : digue entre la Louis Logierlaan et l’Octave Van Rysselbergheplein, Middelkerke-Westende www.beaufortbeeldenpark.be/fr
BEAUFORT - Caterpillar & Flatbed Trailer

Westende

BEAUFORT - Olnetop

Parc de sculptures Beaufort OLNETOP – Nick Ervinck (Beaufort 2012)Olnetop de Nick Ervinck a quelque chose de monstrueux. Dans la forme hybride, on peut reconnaître divers éléments, mais l’installation évoque avant tout les éclaboussures des vagues. L’artiste belge s’inspire de la dynamique naturelle de l’eau de mer qui vient frapper les brise-lames avec une puissance constante. Avec son œuvre, il tente de capturer la sublime violence qui se cache derrière une surface sereine. Basée sur une image macrophotographique, Olnetop est une rencontre entre la nature et la technologie. Nick Ervinck la qualifie de sculpture virtuelle, fruit d’une conception 100 % numérique, qui n’est pas taillée dans la pierre ni découpée dans le bois, mais qui est malgré tout palpable grâce à l’exécution en polyester.Lieu : dunes à hauteur du Grand Hôtel Bellevue et de l’Octave van Rysselbergheplein, Westende-Bains www.beaufortbeeldenpark.be/fr
BEAUFORT - Olnetop

Westende

BEAUFORT - I Can Hear It

Parc de sculptures Beaufort I CAN HEAR IT – Ivars Drulle (Beaufort 2012)On peut la contourner et la toucher. On peut écouter et observer. L’artiste letton Ivars Drulle invite le public à interagir avec ses objets. Avec I Can Hear It, il donne au spectateur l’opportunité d’échapper un instant à l’agitation du quotidien et de faire un avec la force naturelle de la mer. Deux énormes pavillons, rappelant les vieux gramophones, sont dirigés vers la mer. À l’arrière, une femme en bronze est assise sur un banc et écoute à un des pavillons. Il y a une place libre sur le banc. Installez-vous, tendez l’oreille à l’entrée du deuxième pavillon et écoutez le vent sur la plage, le vol incessant des mouettes et le bruissement des vagues.Lieu : plage à hauteur du Grand Hôtel Bellevue, Zeedijk 300, Middelkerke-Westende www.beaufortbeeldenpark.be/fr
BEAUFORT - I Can Hear It

Westende

BEAUFORT - The Navigator Monument

Parc de sculptures Beaufort THE NAVIGATOR MONUMENT – Simon Dybbroe Møller (Beaufort 2018)Quiconque se souvient de Netscape Navigator reconnaîtra le logo de l’ancien navigateur web dans l’œuvre du Danois Simon Dybbroe Møller. Fin des années 90, Netscape a perdu sa position dominante au profit de Microsoft Explorer, dans ce que l’on nomme souvent la « première guerre des navigateurs ». Aujourd’hui, les expéditions modernes dans le monde en ligne portent des noms comme Explorer ou Safari. Simon Dybbroe Møller a coulé le gouvernail dans le bronze, un matériau qui, sous l’action de l’environnement salin, deviendra aussi vert que le logo Netscape original. L’œuvre a pour toile de fond très appropriée la mer du Nord, dont le fond est recouvert des câbles physiques de l’Internet.Lieu : zone de plage au Kwinte, Koning Ridderdijk 100, Middelkerke www.beaufortbeeldenpark.be/fr
BEAUFORT - The Navigator Monument

Oostende

BEAUFORT - Monument for a Wullok

Parc de sculptures Beaufort MONUMENT FOR A WULLOK – Stief DeSmet (Beaufort 2018)Chaque bulot, ou ‘wullok’ en flamand occidental, est un chef-d’œuvre de perfection façonné par la logique secrète de la mer. Ces coquillages se forment en suivant les règles du nombre d’or, dans des proportions parfaites. Stief DeSmet a tenté de reproduire un bulot dans sa forme naturelle, mais s’est rendu compte que c’était perdu d’avance. Monument for a Wullok est une ode à la puissance, au caractère indomptable et aux secrets de la mer. L’artiste rend la sculpture à la nature et laisse le sable et l’air salin de la mer triompher sur le bronze. Celui-ci se couvre d’une couche verte grumeleuse, contrastant avec son intérieur lisse, dans lequel on peut entendre le bruit de la mer (comme quand nous étions enfants). Les soudures et traces de coulage visibles nous contraignent à la modestie face à la nature, le « créateur » supérieur.Lieu : fin du Westelijke Strekdam, à hauteur de la Zeeheldenplein, Ostende Le brise-lames n’est accessible qu’aux promeneurs.Les cyclistes devraient descendre. www.beaufortbeeldenpark.be/fr
BEAUFORT - Monument for a Wullok

Oostende

BEAUFORT - Rock Strangers

Parc de sculptures Beaufort ROCK STRANGERS – Arne Quinze (Beaufort 2012)Arne Quinze a créé pour la ville d’Ostende un ensemble de sculptures baptisé Rock Strangers. Des objets étranges qui se dressent à des endroits tout à fait improbables, comme sur la Zeeheldenplein rénovée, le haut lieu de la ville. Ils semblent comme rejetés par les vagues. Leur orange vif contraste fortement avec leur environnement naturel et leur confère un effet surprenant. Les Rock Strangers ponctuent l’environnement urbain gris et neutre de touches colorées assertives. Avec cette immense installation métallique, Arne Quinze fait un pied de nez à l’uniformisation urbanistique croissante. Il veut aussi pénétrer dans le cocon douillet que les gens construisent autour d’eux en ville. Des éléments étranges apparaissent et contribuent à la société multiculturelle.Lieu : digue à hauteur de la Zeeheldenplein, Ostende www.beaufortbeeldenpark.be/fr
BEAUFORT - Rock Strangers

Bredene

BEAUFORT - Albedo

Parc de sculptures Beaufort ALBEDO – Niek Kemps (Beaufort 2009)Sous ses airs de pavillon panoramique, ce pavillon n’offre pas une vue dégagée vers l’extérieur. De par sa structure en acier fermée, le regard est dirigé vers l’intérieur. Malgré son étanchéité formelle, Albedo de l’artiste néerlandais Niek Kemps invite le visiteur à entrer. Le public peut pénétrer dans le labyrinthe ouvert via différentes ouvertures et est comme aspiré vers le centre de l’œuvre. Niek Kemps a ainsi créé un labyrinthe dans une mystérieuse structure pavillonnaire, dans laquelle le visiteur peut s’égarer.Lieu : à l’ouest de l’accès plage du poste de plage 6, Koninklijke Baan, Bredene Juste avant d’atteindre la plage, tournez à gauche entre les deux dunes. L’œuvre d’art est bien cachée, environ 150 mètres plus loin. www.beaufortbeeldenpark.be/fr
BEAUFORT - Albedo

De Haan

BEAUFORT - Eternity - Poseidon

Parc de sculptures Beaufort ETERNITY - POSEIDON – Xu Zhen (Beaufort 2018)Pour Eternity - Poseidon, l’artiste chinois Xu Zhen s’est inspiré de la statue en bronze du cap Artémision, une sculpture grecque datant de l’an 460 avant Jésus-Christ qui représenterait Poséidon ou Zeus – des doutes subsistent encore. L’artiste a copié la statue et a placé des canards de Pékin, symbole culturel de la Chine, sur les bras du géant. Comme dans le reste de The Eternity Series, il mélange des éléments des cultures occidentale et orientale. Avec cette œuvre, Xu Zhen reconnaît la retenue qui caractérise les échanges culturels entre l’Europe et la Chine et affirme que les interprétations historiques ne sont pas aussi déterminantes qu’on le pense souvent. Le fait que l’on ne sache toujours pas si la statue représente Poséidon ou Zeus en est la preuve.Lieu : digue à hauteur de la Prinses Josephinelaan, Le Coq www.beaufortbeeldenpark.be/fr
BEAUFORT - Eternity - Poseidon

Zeebrugge

BEAUFORT - De man die de boot zag, in de lucht

Parc de sculptures Beaufort DE MAN DIE DE BOOT ZAG, IN DE LUCHT– Jean Bilquin (Beaufort 2006)Sur la plage de Zeebruges, on peut apercevoir un canoë dans les airs : L’homme Qui Vit Le Bateau Dans L’air. La structure de trois tonnes repose sur des chevalets de 10 mètres de haut qui pèsent au moins aussi lourd que le bateau lui-même. L’œuvre semble flotter au-dessus du ressac. Pour que la construction ne coule pas, il a fallu pomper l’eau du sous-sol. Le canoë de 13 mètres de long transporte des figures humaines frêles et méconnaissables, qui semblent comme livrées aux vagues. L’ensemble symbolise le voyage de la vie, avec ses hauts et ses bas, celui que nous accomplissons tous. Un peu plus loin, une silhouette mystérieuse regarde en direction du bateau. Un personnage en béton littéralement fendu avec une tête blanc poli.Lieu : plage à hauteur du club de surf Icarus, Zeedijk 50, Zeebruges www.beaufortbeeldenpark.be/fr
BEAUFORT - De man die de boot zag, in de lucht

Diksmuide

Moulin 'De Vredesmolen'

De Duitsers laten Klerken in november 1914 ontruimen. De molen staat op een hoogte van 43 m en wordt door de Duitsers als uitkijkpost ingericht. Op 28 september 1918 heeft de ultieme aanval op Klerken en de molen plaats. De Duitsers in de molen houden stand, maar zijn de volgende morgen echter allen verdwenen. Het verhaal gaat dat ze gebruik maakten van een ondergrondse gang om te ontsnappen. De aanval bij Klerken heeft 554 Belgische soldaten het leven gekost. De voorbije decennia verkeerde de molen in een steeds slechter wordende staat, maar renovatiewerken hebben er voor gezorgd dat de molen terug toegankelijk is. De molen biedt een prachtig panorama over de voormalige frontstreek.Dankzij Horizon 2025 werden er panoramische informatiepanelen aangebracht, die de verschillende landschapskenmerken aanduiden en bijkomende informatie aan de bezoeker aanbieden. Deze update maakt het uitkijkpunt nog aantrekkelijker voor bezoekers.Extra info: Dagelijks geopend van zonsopgang tot zonsondergang. Gratis toegankelijk.
Moulin 'De Vredesmolen'

Bruges
Cultuur Godsdienst

Basiliek van het Heilig Bloed (Basilique du Saint-Sang)

Le Basilique du Saint-Sang se compose d’une chapelle inférieure et d’une chapelle supérieure. La chapelle inférieure, dévouée à Saint-Basile, est un rare exemple d'architecture romane dans la région côtière. La salle de prière sobrement décorée abrite des voûtes en pierre qui reposent sur de lourds piliers. Au-dessus de l'entrée de la nef latérale trône un remarquable demi-relief représentant le Baptême du Christ (atelier du XIIe siècle à Tournai). La cage d’escalier Ter Steeghere, avec sa façade en pierre bleue dans un style transitoire du gothique tardif vers le début de la Renaissance, permet d’accéder à la chapelle supérieure. La relique du Saint-Sang, qui aurait été amenée à Bruges par les croisés, est conservée ici dans la chapelle du Saint-Sang. La chapelle a été construite au 15e siècle dans un style gothique, mais est surtout importante en raison de son décor néo-gothique du 19e siècle. L'église a été élevée au rang de basilique en 1923 en raison du culte spécial du Saint-Sang.

Basiliek van het Heilig Bloed (Basilique du Saint-Sang)

Bruges
Cultuur

Onze-Lieve-Vrouwekerk (Musée de l'Église Notre-Dame)

La tour en brique de 115,5 mètres de l’église Notre-Dame illustre le savoir-faire des bâtisseurs brugeois. À l’intérieur, vous trouvez une riche collection d’art : la « Vierge à l’Enfant », de Michel-Ange, mondialement célèbre, de nombreuses peintures, des caveaux funéraires peints du 13e siècle et les mausolées de Marie de Bourgogne et de Charles le Téméraire. Bon à savoir : actuellement, il y a encore de très importants travaux de restauration. C’est pourquoi seule une partie de l’église est accessible. Par ailleurs, de nombreuses oeuvres d’art sont recouvertes à l’abris des regards. Le choeur a été restauré en 2015 et le magnifique intérieur de l’église peut à nouveau être admiré dans toute sa splendeur.

Onze-Lieve-Vrouwekerk (Musée de l'Église Notre-Dame)

Bruges
Cultuur

Godshuizen Sint-Jozef - De Meulenaere (Saint Joseph - De Meulenaere - Maison-Dieu)

Le paysage urbain brugeois abrite de nombreuses Maisons-Dieu chaulées, regroupées pour la plupart autour d'un agréable jardin clos. Ces logements sociaux avant la lettre furent construits au 14e siècle par de riches bourgeois ou confréries. Ils offraient un toit aux personnes âgées ou veuves indigentes. Dispersées à travers la ville, 46 Maisons-Dieu ont été conservées et 43 d'entre elles sont toujours habitées par des personnes âgées. Parmi ces magnifiques complexes de Maisons-Dieu, l'on compte notamment De Meulenaere et Sint-Jozef (Nieuwe Gentweg 8-22), Sint-Joosgodshuis (Ezelstraat 83-105), Godshuis De Vos (Noordstraat 6-14), O.L.Vrouw van Blindekens (Kreupelenstraat 12-16), De Pelikaan (Groene Rei 8/1-4), Zorghe, Paruitte et Schippers (Stijn Streuvelsstraat), Van Volden et De Moor (Boeveriestraat 50-76), Het Rooms Convent (Katelijnestraat 9-19).
Godshuizen Sint-Jozef - De Meulenaere (Saint Joseph - De Meulenaere - Maison-Dieu)

Bruges
Cultuur

Belfort (Beffroi & Carillon)

La tour la plus importante de Bruges atteint une hauteur de 83 mètres et abrite entre autres un carillon comprenant 47 cloches mélodieuses. Ce symbole de Bruges a été restauré de fond en comble en 2012. Dans la salle d’accueil, les visiteurs ont l’occasion (tout en attendant) d’en apprendre beaucoup sur l’histoire et la fonction de ce beffroi de Bruges conservé en tant que patrimoine mondial. Celui qui est prêt à gravir la tour, pourra s’arrêter dans la trésorerie où l’on gardait, au Moyen-Âge, la charte, le sceau et la caisse de la ville, ainsi qu’à l’étage de l’impressionnant mécanisme d’horloge ou chez le carillonneur. Finalement, après exactement 366 marches, vos efforts seront récompensés par une vue époustouflante sur Bruges et ses environs.
Belfort (Beffroi & Carillon)

${item.city}

${item.title}

${ t }
${item.city}

${item.title}

${t}
Voir en détail